Esthétique et Beauté

Savoir pour apprécier

 

L’esthétique reste de loin la principale motivation de la consultation en orthodontie.

De nombreux travaux de sociologie ou de psychologie démontrent que la laideur est une maladie sociale !

Mais comment définir la beauté pour pouvoir l’apprécier, la juger et l’améliorer ?

Depuis la nuit des temps, l’Humanité identifiait la beauté avec certaines caractéristiques mathématiques, telles que les proportions, la symétrie, l’équilibre ou encore des caractéristiques musicales, comme l’harmonie. Mais la beauté ne se mesure pas, elle émerveille et surprend toujours !

Sans émerveillement, on tombe dans la répétitivité et l’uniformité et finalement dans l’ennui.

 

Aujourd’hui, même si ces concepts sont toujours valables, l’on a plutôt tendance à caractériser la beauté comme une relation entre : un récepteur et un émetteur.

« Le beau » c’est donc quelque chose ou quelqu’un – un émetteur (paysage, bouquet de fleurs, visage, sourire…) qui suscite une résonnance immédiate, une sensation d’émerveillement, une émotion esthétique chez celui qui regarde – un  récepteur.

Le récepteur qui reçoit l’émission est l’œil humain qui, connecté au cerveau, dont la sensibilité varie d’un individu à l’autre, en fonction de plusieurs facteurs, explique que la beauté est à la fois universelle et individuelle.

Un visage qui est beau – harmonieux dans ses proportions, exprime en même temps une idée, un sentiment, une qualité, n’importe quoi, qui interpelle et intéresse celui qui le regarde.

A la beauté du visage, participe incontestablement le sourire – moyen de communication non verbal par excellence – qui, lorsqu’il est vrai et spontané, tout en découvrant les dents joliment alignées exprime nos émotions, nos sentiments, nos passions.

La beauté est donc bel et bien une RELATION (qui va au-delà d’une relation commerciale) toujours dynamique et surprenante, car c’est une affaire à deux, un  face à face, une interaction offrant une combinaison infinie de possibilités. Et la soif de l’infini est indéracinable de la nature humaine.

 

C’est exactement de cette manière que le Docteur PALUCHA aborde le concept de l’esthétique et de la beauté avec ses patients.